Le pardon est la « CLEF » pour se sentir en paix avec soi et autrui

Cet autre qui nous a fait du mal ; une situation qui nous laisse sur une fin/faim colérique voire haineuse ; une incompréhension qui nous blesse au plus profond de nous. Divers scénarios sont possibles et les diverses douleurs imprimées, ressenties sont légitimes ; ne vous laissez jamais dire le contraire.

« Le pardon est là précisément pour pardonner ce que nulle excuse ne saurait excuser, répond le philosophe Vladimir Jankélévitch. Il est fait pour les cas désespérés ou incurables ».

Des chercheurs américains et français se sont penchés sur les bienfaits psychologiques du pardon en développant des thérapies pour soigner des traumatismes sévères comme l’inceste ou le meurtre d’un proche pourraient en susciter. En apprenant aux victimes à pardonner, celles-ci verraient diminuer l’anxiété qui les hante de façon notoire. Le plus souvent, les victimes sombrent dans un cycle dépressif car elles sont simplement désemparées après ce qu’elles ont dû subir. L’acte de pardon arrive comme la première pièce apportée à leur reconstruction personnelle.

Le pardon ne demande pas l’oubli. Au contraire, il faut se souvenir de l’offense pour pardonner. Le fait de pardonner ne signifie nullement être en accord avec l’offense.

Définition du terme PARDONNER :

Pardonner signifie donner par dessus tout. Donner quoi ? Donner ce qu’il y a de plus important en nous : Notre Amour.

Donner c’est recevoir ; l’on reçoit toujours ce que l’on a donné. C’est un juste retour !

Décider de cheminer vers le pardon est un cadeau que l’on s’offre avant tout. Se pardonner est une étape cruciale et souvent finale pour une re-construction positive.

Le pardon se fait en plusieurs étapes et ensemble autour de dialogues bienveillants associés à des questions ciblées, l’on se rapprochera de cet ultime état d’être qu’est la sérénité.

Comment pardonner ? Développement personnel en Alsace

Vivre dans le ressentiment est une source de stress et d’anxiété

Développement personnel, comment pardonner. Thérapie en Alsace

Les étapes principales :

  • Identifier les émotions. Devenir conscient de l’accusation portée envers soi-même ou quelqu’un d’autre et ce que cela fait vivre
  • Prendre sa responsabilité. Etre responsable, c’est reconnaître que l’on a toujours le choix de réagir avec amour ou avec peur
  • Accepter l’autre et lâcher-prise. Le raccourci est de se mettre dans la peau de l’autre et de ressentir ses intentions
  • Se pardonner. L’étape la plus importante. Se donner le droit d’avoir eu et d’avoir encore des peurs, des croyances, des faiblesses, des limites qui font souffrir et réagir
  • Avoir le désir d’exprimer le pardon
  • Voir la personne concernée ou par d’autres moyens pour les personnes décédées

Il est aussi important de se donner le temps pour aboutir au processus de pardon. Plus la blessure est grande et profonde ou que l’égo résiste, plus le temps sera nécessaire, il représente finalement notre meilleur allié.

Pour le bienfait de la santé, il est important de pardonner !

Tarifs de la séance de "Comment pardonner"

Durée : 1h30 à 2h

Tarif : 80 euros

Intervenant : Annabelle GREBER – 06 08 40 84 78 – .